logo-MaTPE.com.jpg
Les TPE sur le web /
Une présence encore insuffisante, mais en pleine croissance

Si une TPE sur deux ne possède pas encore de site web, le taux d’équipement des petites entreprises connaît une forte accélération ces deux dernières années : +69%.

51% des TPE possèdent un site internet

Parue en janvier 2012, l’enquête menée par l’Association pour le développement de l’économie numérique (ADEN) révèle que le taux des TPE dotées d’un site internet reste encore faible : 51% seulement.
Cette enquête de grande ampleur, menée auprès de 7.000 entreprises répondantes (dont 87% de moins de 10 salariés) confirme les résultats d’autres études montrant le sous équipement des TPE, notamment les entreprises de moins de 10 salariés.
Autre constat : la majorité des TPE s’orientent vers des sites vitrine (pour près de 70% d’entres elles), plutôt que vers le e-commerce (30%).

L’enquête Kelkoo/ LH2 réalisée en décembre 2010 auprès de 302 chefs d’entreprises de 1 à 249 salariés pointait déjà cet écart important entre les TPE et PME : les entreprises de 20 à 249 salariés étant 79% à être présentes sur Internet contre 52% des entreprises de moins de 20 salariés.
Et cette présence sur le web se résumait généralement, quels que soient le secteur et la taille de l’entreprise à un site vitrine (85%), le e-commerce ne représentant que 10%.
Point encourageant selon l’ADEN, le taux d’équipement des entreprises est en nette accélération : le nombre de sites créés a augmenté de 69% entre 2009 et 2011, et le nombre de sites e-commerce a doublé durant cette même période (+91%).
Parmi les principales motivations à lancer un site web, les réponses sont quasi identiques d’une enquête à l’autre, qu’il s’agisse d’un site vitrine ou e-commerce : trouver de nouveaux clients, augmenter leur chiffre d’affaires, améliorer leur notoriété, fidéliser les clients existants, et dans une moindre mesure se renforcer par rapport à la concurrence.

49% des TPE ne possèdent pas de site internet dont 31% qui n’en voient pas l’utilité

Bémol inquiétant, selon l’ADEN, sur les 49% des TPE ne possèdant pas de site internet, 31% déclarent n’avoir aucun projet de création de site. Là encore, les plus sceptiques sont les entreprises de moins de 10 salariés.
Les raisons invoquées sont nombreuses : le manque de temps (68%), le coût jugé trop élevé(68%), le manque d’utilité par rapport à l’activité de l’entreprise (67%), la complexité (51%), la présence de nombreux sites concurrents déjà sur internet (41%), un projet de création de site ayant échoué (13%).
Gageons que d’ici quelque temps, ces TPE comprendront qu’Internet constitue une réelle opprtunité de développement pour les petites entreprises : un potentiel commercial estimé aujourd’hui à 41 millions d’internautes Français...

Note: l'ADEN a laissé place fin 2012 à une nouvelle association baptisée Transition Numérique Plus et affiliée au programme gouvernemental « Transition Numérique ».

Enquête de l’ADEN sur l’équipement des TPE/PME en site internet (2012)
  • 51% des TPE-PME françaises possèdent un site internet
  • 35% un site vitrine (budget 900 €)
  • 16% un site e-commerce (budget 2500 €)
  • 49% n’ont pas de site internet
Sur les 49% ne possédant pas de site web :
  • 31% n’ont pas de projet de création de site
  • 18% souhaitent s’équiper
  • 7% ont un site en cours de création
  • 65% un site vitrine avec un budget moyen de 1000 €
  • 35% un site ecommerce avec un budget moyen de 3000 €
  • 11% ont un projet de création de site
  • 62% un site vitrine avec une estimation d’investissement de 1000 €
  • 38% un site e-commerce avec une estimation d’investissement de 1500 €


Enquête réalisée par l’ADEN auprès de 7 000 entreprises répondantes, du 17 février au 22 mars 2011. Voir l'étude complète sur le site de la FCGA (Fédération des Centres de gestion agréés).